Harry et Meghan s'apprêtent à abattre leur personnel au palais de Buckingham

Depuis qu'ils ont annoncé qu'ils se retiraient de leur rôle de «royals seniors», le prince Harry et Meghan Markle ont passé du temps au Canada avec leur fils, le bébé Archie Harrison. Le couple aurait «profité de la vie tranquille» à l'étranger et pourrait même acheter une maison à Los Angeles.

Bien qu'il semblerait qu'ils reviendront au Royaume-Uni le mois prochain à la demande de la reine pour le service annuel du Commonwealth à l'abbaye de Westminster, une déclaration de Buckingham Palace a confirmé qu'ils ne représenteront plus officiellement le monarque – et deviendront financièrement indépendants – au printemps.

Des sources affirment maintenant que le duc et la duchesse de Sussex, qui ont perdu leurs titres en matière de RHS, prévoient de supprimer leur équipe au palais de Buckingham.

Les quinze employés pourraient être licenciés, selon Sky Newset ils ont été informés de la décision le mois dernier.

Une source a également déclaré au Courrier: «Compte tenu de leur décision de prendre du recul, un bureau à Buckingham Palace n'est plus nécessaire.

"Alors que les détails sont encore en cours de finalisation et que des efforts sont faits pour redéployer des personnes au sein de la maison royale, il y aura malheureusement des licenciements."

Les détails sont encore en cours de finalisation, mais leurs plans de partager leur temps entre le Royaume-Uni et le Canada suggèrent qu'ils n'auront plus besoin d'un bureau royal au palais. Cela a alimenté la spéculation selon laquelle le couple passerait plus de temps à l'étranger que prévu.

La semaine dernière, Harry et Meghan ont assisté à un événement parrainé par JP Morgan où Harry a parlé de sa santé mentale après le décès de sa mère, la princesse Diana. Il aurait déclaré à ses invités qu'il ne voulait pas que sa femme et son enfant ressentent la douleur qu'il avait endurée.