Le palais de Kensington ne laissera pas le prince William tweeter pour une raison très précise

  • Marie Claire est soutenue par son public. Lorsque vous achetez via des liens sur notre site, nous pouvons gagner une commission sur certains des articles que vous choisissez d'acheter.

  • Voici tout ce que vous devez savoir…

    Les Cambridges sont sans aucun doute la famille dont on parle le plus au monde et, à la suite de la démission de la famille Sussex, ils font la une des journaux sans arrêt.

    Leur popularité n'a fait que grimper pendant l'épidémie de coronavirus, Kate et Wills partageant un aperçu de leurs bureaux royaux sur Instagram, publiant de jolies vidéos de leurs enfants et surprenant les employés du NHS, les enseignants et les jeunes étudiants avec des appels vidéo pour remonter le moral et remercier. .

    Oui, les Cambridges ont été partout dans les médias sociaux, réembauchant même l'ancien personnel des médias sociaux de Harry et Meghan.

    C'est le prince William en particulier qui a fait l'actualité cette semaine en ce qui concerne les médias sociaux, car il est apparu que le personnel du palais de Kensington essayait activement d'éloigner le duc de Cambridge de Twitter.

    S'exprimant à ce sujet lors du tournage de #ThatPeterCrouchPodcast, le prince William a rappelé que le personnel «le tenait délibérément à l'écart» du compte officiel de Kensington Royal.

    "Quand Liverpool a fait cet incroyable (match contre Barcelone), je suis devenu fou, j'ai attrapé le truc Twitter et je viens de le publier", a poursuivi William. «C'était un match incroyable. J'en ai été littéralement époustouflé. C’était l’un des meilleurs matchs de football que j’ai jamais vu. Et je suis devenu complètement hors de contrôle et je me suis simplement dit: «Tweetez ça, sortez-le. Donnez-le ici!

    «Presque tous les matchs de Villa que nous avons gagnés, ce qui n’a pas été beaucoup cette saison, j’ai essayé de le maîtriser. Ils me la gardent maintenant. Je dois les combattre pour ça. »

    Alors voilà, le palais de Kensington ne laissera pas le prince William tweeter car il commentera le football.

    Eh bien, c'est hilarant.